Actualité

Walmart s'investit dans la 3D

Rédigé par
Lise Keller
15/1/2019
2 minutes

Walmart utilise les technologies 3D pour créer de nouvelles expériences d’achat pour ses clients

Ce n’est plus un secret, Walmart, le plus grand retailer au monde, se digitalise et investit massivement dans les nouvelles technologies et, entre autres, dans les technologies 3D. Son objectif : rester sur la plus haute marche du podium et résister face aux géants du web Amazon inclus.

Investissement dans les startups

En 2017, Walmart annonçait l’acquisition d’une start-up spécialisée dans la VR : Spatialand.  Cette start-up développait alors des solutions qui facilitent la création d’expériences de réalité virtuelle immersive. Cette acquisition était annoncée comme un tournant pour le groupe qui cherche à réinventer et à transformer l'expérience d'achat de ses clients.  Spatialand est aujourd’hui installé au sein de STORE n°8, l’incubateur maison.

Des brevets dans la VR

Un an plus tard, Walmart enfonce le clou et dépose deux brevets : l’un détaillant l’idée d’une salle d’exposition virtuelle, l’autre d’un système de traitement des commandes qui permet aux acheteurs de faire leur shopping en VR. Les utilisateurs portent à la fois un casque et des gants dotés de capteurs permettent d'explorer la représentation d’un hypermarché Walmart. Ils peuvent « récupérer » la marchandise qu'ils souhaitent acheter, puis l'ajouter à une file d'attente pour qu'elle soit immédiatement expédiée à partir d'un centre de distribution automatisé. Du Vcommerce donc.De nombreux sceptiques ont alors suggéré que la grande majorité des consommateurs ne porteront pas de casque pour pénétrer dans la représentation numérique d’un magasin physique.Et pourtant, ce sont les mêmes détracteurs qui estiment que les expériences e-commerce doivent devenir plus expérimentales. N’est-ce pas particulièrement vrai lorsque vous pouvez toucher et sentir les articles ? Ajoutons à cela les économies potentielles générées en frais de structure dans contexte de fermeture croissante des magasins aux Etats-Unis… L’enseigne est-elle réellement partie dans une mauvaise direction ?

Walmart : du v-commerce à la formation

Dans la foulée le géant s’est offert 17000 Oculus GO pour former ses employés. L’objectif est d’uniformiser les niveaux de formation. On parle d’un million de personnes tout de même. Le directeur de Walmart US expliquait alors : « lorsque vous regardez un module à travers le casque, votre cerveau a l’impression d’avoir réellement vécu la situation. Nous avons également constaté que la formation par la réalité virtuelle stimule la confiance et la rétention tout en améliorant les résultats des tests de 10 à 15% même pour les employés qui ont simplement regardé les autres s’entraîner. »En attendant la sortie de concepts novateurs et disruptifs sur lesquels on peut spéculer à loisir, Walmart, propose très pragmatiquement à ses clients depuis quelques mois d’utiliser la réalité augmentée pour comparer les produits qu’ils souhaitent acheter.

Test des premiers usages en cours

L’application disponible sous iOS invite le client à scanner le code à barres. Après cela, L'application lance alors une fiche produit et les caractéristiques principales et en particulier, prix, classement et avis. D’un simple clic, les clients peuvent comparer plusieurs produits simultanément.Tim Fields, responsable de l'ingénierie chez Walmart Labs déclarait alors : “C'est toute la magie de la réalité augmentée. C'est un outil de communication incroyablement puissant. Il améliore l'attractivité des propriétés du monde réel. C'est très facile à manipuler et les gens peuvent le faire instinctivement ».Après avoir formé la totalité de ses employés à la VR, Walmart a peut-être trouvé un moyen simple et efficace de relier le monde physique au monde numérique et d’habituer ses clients à des usages numériques en magasin. De là penser que le géant prépare ses clients à des usages numériques plus poussés comme par exemple faire ses achats en pénétrant dans la représentation numérique d’un magasin physique. Du v-commerce donc… il n’y a qu’un pas. Vous voulez en savoir plus sur la réalité virtuelle ? Téléchargez gratuitement le livre blanc "L'apport de la 3D dans le retail"

Notre solution Retail Staging permet d’améliorer le travail des équipes et de faciliter le déploiement de la stratégie merchandising en point de vente.

Notre solution Showroom Virtuel permet à vos clients de naviguer dans un espace physique digitalisé qui reprend le merchandising visuel de vos magasins.

Notre solution Virtual Store permet à votre client de s’immerger dans une expérience de shopping plus forte émotionnellement qui génère des taux de conversion plus élevés.

Notre solution Instore Activation vous permet de répondre aux exigences du client tout en simplifiant le travail de votre force de vente.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Comment adapter le merchandising de son point de vente pour la période estivale ?
3D Merchandising
Comment adapter le merchandising de son point de vente pour la période estivale ?
Découvrez comment adapter le merchandising de votre de point de vente pour la période estivale.
Naomie Beaugeard
July 8, 2024
2 minutes
Découvrir l'article
5 cas d'usage d'un showroom virtuel
3D Commerce
5 cas d'usage d'un showroom virtuel
Découvrez comment le showroom virtuel redéfinit l'interaction des consommateurs avec les produits.
Naomie Beaugeard
June 24, 2024
2 minutes
Découvrir l'article
JO Paris 2024 : les commerçants de la mythique avenue des Champs-Elysées se refont une beauté
Actualité
JO Paris 2024 : les commerçants de la mythique avenue des Champs-Elysées se refont une beauté
Découvrez comment les commerçants de l'avenue des Champs-Élysées se préparent pour les JO Paris 2024 pour offrir une expérience exceptionnelle aux visiteurs du monde entier.
Naomie Beaugeard
June 6, 2024
3 minutes
Découvrir l'article

En cliquant sur "Accepter tout", vous acceptez que des cookies soient stockés sur votre appareil afin d'améliorer la navigation sur le site, d'analyser son utilisation et de contribuer à nos efforts de marketing. Consultez notre Politique de confidentialité pour plus d'informations.